🍫 Campagne CNCD-11.11.11 : réalisez un achat solidaire pour la rentrée !

logo Entraide et Fraternité

Contribuez à un monde juste et durable : mobilisez-vous avec Entraide et Fraternité dans la vente des produits de l’Opération 11.11.11

La campagne du CNCD-11.11.11 se prépare. Mobilisez-vous avec Entraide de Fraternité pour participer à la vente des produits solidaires !

Comme chaque année, nous vous proposons de vendre à vos réseaux proches (familles, collègues, amis, paroisse, etc.) du chocolat, des calendriers et d’autres produits, tous bio, durables, issus du travail décent.

En vendant les produits au nom d’Entraide et Fraternité, vous nous permettrez de soutenir nos 5 partenaires Guatémaltèques dans le cadre de notre programme Droit à l’Alimentation.

Entraide et Fraternité s’engage à vendre pour 22.500 € de produits CNCD-11.11.11. Une somme qui sera multipliée par 3 par le CNCD-11.11.11, si nous atteignons notre objectif de vente. Cela ne sera pas possible sans vous. Merci déjà de l’énergie que vous mettrez au service d’Entraide et Fraternité.

Vous n’êtes pas disponible pour participer à la vente des produits ? Vous pouvez alors simplement acheter les produits solidaires pour votre propre consommation ou pour les offrir à vos proches. Vous vous régalerez ainsi de délicieux chocolats équitables, tout en étant solidaires.

En ce temps de coronavirus qui accentue les inégalités, cette ressource financière est essentielle pour nous permettre de soutenir nos différents projets au Sud.

Merci de votre mobilisation avec Entraide et Fraternité.

JE PASSE COMMANDE

INFOS PRATIQUES 

>> Pour soutenir le programme, inscrivez-vous comme vendeur Entraide et Fraternité auprès d’un de nos bureaux régionaux.

Vous pouvez vous procurer ces produits ici sur notre site, dans un de nos bureaux. Pour plus de renseignements, adressez-vous à Nelly Rincón au 02 227 66 80 ou par mail commande@entraide.be

>> Vous voulez simplement acheter des produits pour vous et vos proches? Cliquez sur le bouton orange ci-dessous JE PASSE COMMANDE.

Toutes les données personnelles sont traitées conformément à la loi sur la protection de la vie privée et ne sont ni louées ni échangées. Pour nous signaler des erreurs ou des modifications, contactez-nous : privacy@entraide.be ou 02 227 67 09

logo Entraide et
                                        Fraternité

Rue du Gouvernement Provisoire, 32 – 1000 Bruxelles – Belgique

T. 02 227 66 80 – info@entraide.be – www.entraide.be

Faire un don : BE68 0000 0000 3434 

 » Le Mensuel de Saint Pierre de Maubroux »

Le mensuel de Saint Pierre de Maubroux

 » Le Mensuel de Saint Pierre de Maubroux »

VIVE LE DECONFINEMENT ! ALLELUIA !

Cette année, le coronavirus, nous a obligé de célébrer la fête de Pâques dans des conditions exceptionnelles. Cette situation, nous a fait penser au double confinement qu’avait connu Jésus : le confinement de la mort et celui du tombeau ; il en est sorti glorieux et glorifié par la résurrection. Ce virus a imposé le confinement à nos liturgies, et toutes nos activités pastorales. Nous espérons que le déconfinement total sera aussi glorieux pour nous comme pour notre Maître et Seigneur, Jésus. C’est un appel à l’espérance qui nous est adressé à travers l’épreuve du virus que nous vivons.

Pendant ce temps, notre foi n’était pas mise en veilleuse, nous avons continué à vivre notre relation à Dieu de façon plus personnelle ou avec notre famille. Afin de préserver notre santé et celle des autres, nos évêques avaient décidé la suppression de toutes les célébrations de première communion, et de confirmation qui devraient se tenir au cours de l’année pastorale passée. Ces célébrations auront lieu cette année pastorale : les premières communions en Octobre (chaque enfant recevra la première communion, un dimanche de son choix), et la confirmation le 25 octobre à saint Sixte à 10H30.

Nous nous réjouissons toutefois de la reprise des célébrations publiques depuis le 8 juin dernier. Malgré la montée actuelle du nombre de contaminations par jour, nous espérons avec l’aide du Seigneur, continuer nos différents cheminements pastoraux, nos liturgies, nos rencontres à partir de la rentrée pastorale prévue pour le weekend du 3 et 4 Octobre 2020.

Cette rentrée pastorale sera un grand moment de retrouvailles et de joie où nous comptons vous retrouver tous en bonne santé pour célébrer ensemble la gloire de Dieu. Et de manière particulière, nous vivrons autrement cette rentrée pastorale. Au lieu d’une messe unique comme d’habitude, nous aurons deux messes : une le samedi à 18H00 et une autre le dimanche à 10H00. A cette occasion, je vous présenterais le thème de l’année pastorale 2020 – 2021 avec ses grandes lignes conductrices. En attendant, continuons à vivre avec prudence la remontée de l’infection. Et donc, soyons prudents tout en gardant notre Foi et notre Espérance.

Abbé Tchuma KAGOMA AMUNDALA

 

 

EXPERIENCE PERSONNELLE DU CONFINEMENT

 

Le temps du confinement, à cause de la pandémie du Covid-19 que j’ai passé au Collège Saint Paul, a été pour moi comme pour beaucoup de personnes une période désagréable et de grande épreuve dans plusieurs domaines de la vie, mais non un temps de désespoir. Malgré les mauvaises nouvelles qu’on apprenait régulièrement dans les médias, j’ai gardé la sérénité, la confiance et l’espérance en la bonté et en l’amour infini de Dieu, notre Père.

La première épreuve la plus douloureuse de ce confinement a été d’ordre social. La personne humaine, créée à l’image de Dieu, est un être relationnel. Il s’épanouit dans une vie de relation et de confiance avec ses semblables à travers les différents gestes qui expriment ses joies et ses peines. Le fait de se lever un bon matin et se retrouver dans une situation où la présence de ton prochain n’est plus bienveillante car il peut être porteur du malheur pour ta santé, le port du masque qui cache le visage et le sourire de joie à la face de ton prochain, l’interdiction de tous gestes corporels de convivialité dont la poignée de main, le bisou, l’accolade avec un remplacement « forcé » des différents gestes inventés d’ordre « palliatif » dont les salutations par les coudes ou les pieds ont affecté, mais sans anéantir, ma vie dans sa dimension relationnelle et sociale.

Compte tenu de cette situation sociale avec des restrictions dures imposées que j’ai essayées de vivre minutieusement pour ma santé et surtout pour celle des autres, je me suis organisé pour ne pas sombrer dans la dépression. Ma journée s’ouvrait par un temps de prière et de méditation avec une intention spéciale pour les victimes du Covid, pour les personnes déjà

contaminées, pour le personnel soignant et les agents de sécurité qui ont affronté courageusement cette période. Après suivait un temps de lecture relative à mon travail académique. Pendant la soirée, je me réservais un petit temps de sport pour aérer l’esprit. Et ma journée se terminait toujours par un temps de recueillement et de prière dédiée à la Vierge Marie, notre Mère, qui ne cesse pas d’intercéder pour ses enfants surtout dans les moments difficiles qu’ils traversent.

Je ne terminerais pas ce petit témoignage du comment j’ai vécu le confinement sans évoquer la belle expérience que j’ai réalisée dans ma vie spirituelle. Entant que chrétien encore prêtre, la privation des messes a été dure pour moi, mais aussi un temps de méditation sur le trésor du mystère eucharistique que dispose l’Eglise, notre Mère. J’ai compris combien il est difficile de ne pas communier alors qu’on le désire. Ce faisant, j’ai pensé et je me suis associé à toutes ces personnes qui désirent de communier et qui ne le peuvent pas à cause des différents motifs. La reprise des célébrations liturgiques sans possibilité de concélébrer m’a aussi donné la chance de faire une belle expérience « d’aller à la messe » pour écouter et méditer la Parole de Dieu comme tout fidèle avec qui nous formons ensemble un même Peuple de Dieu qui est en marche vers le Ciel. J’ai réalisé que lors qu’on célèbre la messe, il ne faut pas se laisser prendre seulement par le soin de la liturgie, mais aussi il faut vivre ce temps précieux de prière avec toute l’assemblée.

Le temps du confinement est déjà terminé, mais la pandémie du Covid est toujours là. Prenons soins de nous et des autres en implorant toujours Dieu de toute miséricorde pour éclairer les chercheurs et les scientifiques pour qu’il y ait le médicament et le vaccin qui mettront fin à cette pandémie du Covid. Vive la bonne santé et la vie heureuse pour tout le monde !

Abbé Alexis NDINDABAHIZI

 

 

La covid 19 ou coronavirus 2019

 

est un virus qui nous a beaucoup « Charrier » cette année.

Pendant plus de 3 mois aucune célébration eucharistique n’eut lieu. Pour moi, un peu difficile à vivre, ne plus vous rencontrer vous tous les paroissiens mais aussi les prêtres et toutes les activités.

C’est mon jardin qui en a profité ! J’ai semé beaucoup de fleurs et de légumes et au mois de mai tout le Jardin rayonnait de ces semailles ! Je remercie Dieu des merveilles, des beautés de la création !!

Puis ce fut le moment de reprendre nos célébrations, pour le week-end du 6-7 juin il a fallu réfléchir, suivre les renseignements et obligations que nos responsables de l’église et de la Belgique nous ont donnés.

Nous avons eu plusieurs réunions en EAP et avec Tchuma pour décider et préparer l’église pour permettre la reprise de nos eucharisties : distanciation, masques, désinfection, mise en place des chaises pour pouvoir ne pas se croiser, les chorales ne pouvaient plus se réunir ni chanter aux célébrations. Seul un responsable de chant pouvait diriger et chanter devant un micro propre à lui et beaucoup d’autres recommandations étaient formulées par nos responsables …

Toutes ces règles m’ont paru bien lourdes et de plus pas acceptées par tous : prêtres, paroissiens, chanteurs …  Du coup je n’ai plus su faire face et j’ai été très mal (style Burnout)

En plus un autre projet commençait à paraître, la deuxième de mes 3 filles Christelle avec son époux et notre petit fils achètent une maison dans les Ardennes. Elle est grande lumineuse et avec 34 ares de terrain. Ils nous veulent avec eux sur ce projet futur ! En dessin nous réalisons l’appartement et l’usage des différents volumes. Cet appartement serai notre lieu de résidence pour la pension et nos jours de congés ! Martine et moi sommes emballés avec un réel désir que ce soit tout de suite !!!!! Quelle magnifique place pour nos vieux jours !

Mais la pension c’est en mars 2023 ! je dois donc me « désemballer », me calmer, prendre du temps, et surtout ne pas oublier ma mission de diacre dans notre unité pastorale et notre paroisse !

Et c’est avec joie que je me retrouve avec vous ! Que des projets naissent pour que l’on puisse grandir dans cet amour de Dieu notre père, mis en mouvement par l’Esprit Saint avec Jésus qui nous parle dans les écritures.

Bon début d’année à toutes et tous ! au plaisir d’être avec vous !

Votre Diacre permanant Alain David.

Communiqué de Mgr Jean-Luc Hudsyn sur le Liban

Caritas international, organe officiel de l’Eglise catholique de Belgique, en lien étroit avec tout son réseau local au Liban, s’engage pour venir en aide au peuple libanais suite à la catastrophe intervenue à Beyrouth.

A chacun de vous de voir comment se montrer solidaire au niveau de nos paroisses et de nos Unités pastorales.

Ce peut être – comme certains l’ont déjà fait ce week-end – par une collecte spéciale entièrement ou partiellement dédicacée à cette cause. Dans ce cas, le vicariat du temporel me confirme que la partie de la collecte destinée au Liban peut être directement versée sur le compte de Caritas mentionné sur leur site : BE88 0000 0000 4141 avec comme communication uniquement « Liban ».

De toute façon, je vous demande d’inviter nos communautés à soutenir cette action par une communication en fin de messe dimanche prochain, dans vos journaux paroissiaux, vos NWL et vos sites internet.

D’autres initiatives par d’autres organismes existent aussi. Vous pouvez les faire connaitre aussi sans omettre de mentionner pour ce qui est des paroisses et des unités pastorales, l’action de Caritas international.

En communion de prière et de solidarité avec nos sœurs et frères du Liban.

+ Jean-Luc Hudsyn

Pour rappel : versements sur le compte de Caritas international BE88 0000 0000 4141 avec comme communication : « Liban »

La rentrée ! oui, elle s’approche à vos agenda !!! pour Saint Pierre

Paroisse Saint Pierre de Genval

Chers paroissiens,

Voici l’agenda de nos activités pour les mois qui viennent

Samedi 3 Octobre : reprise de la catéchèse

FICHE D’INSCRIPTION A LA CATECHESE PAROISSIALE ET PROTECTION DE LA VIE PRIVEE

Dimanche 4 Octobre à 10H00 : Rentrée pastorale

Votre enfant est entré en 2ème ou 3ème primaire en septembre et il désire rencontrer Jésus pour ensuite recevoir le sacrement de l’Eucharistie, ou bien est-il en 4ème ou 5ème primaire et souhaite préparer sa Confirmation ?

La paroisse St Pierre de Genval accueillera les enfants de 2/3ème primaire en année d’éveil à la foi dès la rentrée scolaire 2020-2021. Cette année d’éveil à la foi sera immédiatement suivie de la première année de catéchèse à l’issue de laquelle votre enfant pourra faire sa première communion. De même, pour les jeunes qui entrent en 4/5ème primaire en septembre 2020 et qui souhaitent se préparer à la Confirmation, le cycle se passe sur deux ans.

Vous trouverez sur le site de notre paroisse www.genvalsaintpierre.org le formulaire d’inscription qui est téléchargeable. Nous vous invitons à le compléter et à nous le retourner- au plus tard pour le 3 octobre 2020 – soit en le déposant à la cure de Genval (rue de la station, 30 – 1332 Genval) ; soit en le renvoyant par courriel à l’attention du curé, l’abbé Tchuma KAGOMA (kimbelekete@gmail.com). Et si vous avez d’autres questions, adressez vous au diacre Alain DAVID qui se fera le plaisir de vous répondre par téléphone au 0474608359 ou 026532346

Le samedi 3 octobre 2020 à 17H se tiendra – dans le jardin de la cure, rue de la station, 30 à Genval– la réunion pour les parents avec les catéchistes et le curé. C’est une occasion idéale pour poser toutes vos questions et prendre tous les renseignements pratiques sur la catéchèse (jour, lieu, horaires, etc.)

En vous remerciant d’avance de l’intérêt que vous accorderez à l’initiation chrétienne de vos enfants, nous vous prions de croire, Chers Parents, en l’assurance de nos meilleurs sentiments.

FICHE D’INSCRIPTION A LA CATECHESE PAROISSIALE ET PROTECTION DE LA VIE PRIVEE