Récollection pour les visiteurs de malades le 31 mai dernier à la Basilique de Basse-Wavre

La grâce de la visite

Dominique Collin O.P.

Le jeudi 31 mai est la  fête de la Visitation. C’est un peu « notre journée » de visiteurs de malades ! La lecture du texte de St. Luc sur la Visitation inspire notre réflexion, et nous découvrons ce qui pour chacun de nous est révélateur de cette rencontre et peut nous aider lors de nos visites.

Marie se rendit avec empressement chez sa cousine et salua Elisabeth.

La rencontre :

Comment vivons-nous la rencontre avec les personnes que l’on visite ?

Un état d’esprit : faisons-nous le vide de nos préoccupations du quotidien pour se recentrer sur soi-même, et ouvrir son cœur à l’ Esprit et à la joie, pour rendre ainsi possible comme Marie cet « empressement » de la rencontre.

Une vraie rencontre peut exister si on réussit en toute humilité à créer avec l’aide de l’Esprit Saint, une relation d’égal à égal avec la personne pour lui permettre de « REVENIR À SOI» et de « se » et « nous » rebrancher sur plus grand que nous : « le VIVIFIANT »

Non, il ne s’agit pas de « faire  de l’altruisme » ou de se sacrifier pour gratifier son «  moi » dans un bonheur narcissique.

Cet amour partagé dans un cœur à cœur est un don de Dieu, et c’est dans cette circulation du don de l’amour que doit vivre l’Eglise.

Thérèse Blondiau

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s