Rentrée pastorale 2017

Avec la rentrée c’est toute la vie familiale qui change de rythme. Finis les horaires souples des vacances !

Tous les jeunes ne vivent pas la rentrée de la même manière : il y a les confiants et les anxieux, les enthousiastes et les râleurs. Il n’est pas facile de changer de classe, de découvrir de nouveaux enseignants, voire un nouveau collège ou lycée. C’est encore pire pour ceux qui viennent de déménager.

Pour les adultes, la rentrée est une porte ouverte à la vie : nous ignorons les événements qui jalonneront les mois à venir. Mais nous pouvons dire ce que le Seigneur ne cesse de nous répéter à longueur d’Évangile : N’ayez pas peur !

Nous sommes si facilement tentés de nous tracasser devant les difficultés du monde actuel, le travail, la maladie, le chômage, la solitude… À chaque jour suffit sa peine (Matthieu 6, 34) : vivons paisiblement un jour après l’autre, sans ajouter aux difficultés d’aujourd’hui les hypothétiques épreuves de demain. Je reconnais que le mois de septembre est en général une période de travail, d’émotions, de fatigue… Nous n’avons pas encore repris notre vitesse de croisière, ni les repères qui permettent de simplifier la vie quotidienne.

Jeunes ou adultes, nous chrétiens, au commencement d’une nouvelle année pastorale, il n’est pas inutile de nous demander : au sein de notre Unité pastorale, quelle Église voulons-nous  être cette année ? Vous êtes le sel de la terre, nous dit Jésus. Gardez-lui sa saveur ! Vous êtes la lumière du monde, ajoute-t-il. Ne la remisez pas dans sa boîte ! Les débuts d’année sont propices aux nouveaux départs. Alors, embarquement immédiat ! Dans notre Unité pastorale, nous voulons nous jeter à l’eau pour partager entre nous et au dehors le bon goût et la lumière de la foi. La joie de croire : qu’elle puisse rayonner dans nos célébrations et nos rencontres conviviales !

La simplicité de nos styles de vie : qu’ils puissent trouver leur inspiration dans la Parole de Dieu, la réflexion commune, la prière partagée. L’audace prophétique : qu’elle puisse s’exercer modestement et sans artifice, au niveau personnel ou en communauté, par notre courage, notre imagination et notre créativité. Cette année, la nouvelle physionomie de nos assemblées et la poursuite de nos engagements pour l’annonce de la foi et nos solidarités ouvrent de nouveaux possibles. Bon vent pour cette année 2017-2018, au souffle de l’Esprit !

Que cette nouvelle rentrée, nous invite à réentendre les propos de Madeleine Delbrêl : Pour le chrétien, il n’y a pas moyen d’aimer Dieu sans aimer l’humanité, pas moyen d’aimer l’humanité sans aimer tous les hommes, pas moyen d’aimer tous les hommes sans aimer les hommes qu’il connaît, d’un amour concret, d’un amour actif.

Bonne rentrée à tous !

Tchuma KAGOMA, Prêtre responsable de l’Unité pastorale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s