L’argent, un mauvais maître

L’argent, un mauvais maître

L’argent risque toujours de faire de nous des objets. Objet de plaisir, objet de luxe, objet de vente.

Il y a des femmes objets, des hommes objets. C’est un véritable détournement de sens, pire même, une perversion du sens. Quand on est un homme, une femme, on ne peut être objet de marchandage, de transaction. Or, aujourd’hui, tout se vend, tout s’achète. Même l’humain ! On vend son image, son look, sa présence. Les maîtres de l’argent ont tous les pouvoirs, même et surtout celui de mettre l’homme à genoux.

Jésus nous dit : On ne peut servir deux maîtres à la fois. Soit on choisit celui qui fait de nous un objet, soit celui qui nous apprend à devenir sujet. Entre le top-modèle et l’icône, il faut choisir !

Robert Riber

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s