Vive les vacances !

Vacances ! Mot magique qui réveille en nous tant d’aspirations : déconnexion, repos, aventure, découverte, rencontre, nature, défoulement… selon les uns ou les autres. Pour plusieurs d’entre nous, les vacances signifient « partir ». Pour certains, il faut partir pour « bronzer ». Pour le responsable de notre Unité pastorale, c’est déjà un acquis : il n’a pas besoin du soleil pour se bronzer. Il l’est déjà. Pour ma part, avec les vacances, je vois arriver cette période au cours de laquelle les réunions se font rares. Qu’il est doux de vivre autrement ! Et pour vous, après une année de dur labeur, les vacances marquent temporairement un coup d’arrêt à votre vie stressante et ouvrent la voie au repos et au ressourcement.

En rompant avec le conditionnement imposé par une vie trépidante, nous reprenons conscience de l’importance du recueillement et des vertus du silence, un bien plutôt rare de nos jours. C’est l’occasion ou jamais de réfléchir et de prier, d’écouter dans l’intimité de sa conscience, la voix de Dieu qui nous rend véritablement libres, loin du brouhaha et de la jungle des villes, face au merveilleux spectacle de la nature. Les vacances sont propices à nous libérer du temps pour Dieu, pour l’écouter et pour contempler sa face.

Les vacances ! N’est-ce pas un moment favorable pour aussi soigner un peu plus nos relations dans notre communauté paroissiale, parfois malmenées par la course quotidienne ? Un moment favorable pour la gratuité et le plaisir de la rencontre ? La rencontre des autres, et la rencontre de Dieu.

Nous avons la chance d’être des membres d’une communauté paroissiale accueillante, chaleureuse, qui est bien appréciée par ceux qui sont de passage chez nous. Pourquoi ne pas profiter de ce temps pour regarder avec un regard neuf cette communauté chrétienne qui nous façonne. Par ailleurs, ce temps de vacances peut être aussi un temps d’évolution de l’année écoulée et le temps des projets et des rêves. Tous les rêves sont permis pour le bien de toute notre communauté, à condition de les confronter à la réalité de notre paroisse. Essayons pour l’an prochain de vivre assez fous et nous laisser envahir par un temps de rêves pour en réaliser quelques-uns.

Quel vacancier serez-vous cette année ? Touriste lent renouant avec le voyage ? Touriste respectueux des cultures ? Touriste émerveillé, curieux et protecteur de la nature ? Touriste ouvert aux rencontres ? Un touriste averti ? Mais peut-être resterez-vous chez vous ?

Dans ce cas et quelle que soit votre destination, je vous souhaite d’excellentes vacances, et vous invite à méditer le voyage selon Proust : Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à voir des nouveaux yeux.

À chacune et à chacun, BON TEMPS DE VACANCES !

Abbé Tchuma KAGOMA AMUNDALA,
Prêtre responsable de l’Unité pastorale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s